LES ACTUALITÉS

Intéressement et participation 2017-2019

resultats

La nouvelle mouture des accords d’intéressement et de participation prend en compte en grande partie nos propositions.

L’intéressement  est découpé en 3 enveloppes distinctes :

  • L’intéressement de base, lié aux résultats économiques via le Résultat Net Corrigé (RNC)
  • L’intéressement aux « performances opérationnelles de la Compagnie », via deux indicateurs : NPS pour la qualité globale perçue et la D0 pour la ponctualité.
  • Le sur-intéressement lié à Trust Together.

Nous souhaitions que l’enveloppe d’intéressement soit revue à la hausse afin d’être un élément de retour à bonne fortune suite aux efforts fournis pas les salariés. Nous souhaitions que la proportionnalité aux salaires soit corrigée afin de réduire les écarts trop importants d’intéressement. Nous souhaitions que l’enveloppe spécifique liée aux « performances opérationnelles » soit déconnectée de la performance économique, et qu’elle soit susceptible d’être versée même si les indicateurs ne sont pas atteints à 100%. Nous souhaitions que le sur-intéressement ne soit pas uniquement conditionné à la signature de l’accord de nos collègues pilotes.

  • L’enveloppe de l’intéressement de base est revue de manière à ce qu’avec un RNC identique à celui de 2015 (49M€) la part revenant aux salariés serait significativement améliorée. (Certes, ça ne sera jamais assez). Un rééquilibrage entre hiérarchisation aux salaires  et uniformité est trouvé par l’augmentation du « salaire talon » jusqu’au quel la part d’intéressement versée aux salariés est identique. Les écarts seront donc réduits. Ce salaire talon s’applique sur les 45 premiers millions d’intéressement.
  • L’enveloppe relative aux performances opérationnelles, déconnectée des résultats économiques,et complètement uniforme,  pourra être déclenchée de manière minorée jusqu’à un seuil défini, en dessous de l’objectif. De la même manière cet intéressement pourra être majoré en cas de sur-performance. Certes les indicateurs retenus ne nous semblent pas les plus pertinents pour la motivation des salariés. Il faut néanmoins reconnaitre que ce sont des indicateurs objectifs et vérifiables. Ces indicateurs seront suivis au mois le mois et le versement de cet intéressement spécifique sera trimestriel ( jusquà 150€ par trimestre si les indicateurs sont sur-performants).
  • Le Sur-intéressement  (200 millions d’€ maxi) n’est plus corrélé à la signature des pilotes, mais au lancement effectif d’une nouvelle compagnie quelle que soit la forme qu’elle prendrait.
  • La participation, quant à elle,  reste à l’identique de l’accord précédent.

Respectueux de ceux qui nous ont donné cette responsabilité de négociation et plus largement de l’ensemble des salariés qui attendent un meilleur retour des efforts fournis, l’UNAC et la CFE-CGC portent leurs signatures sur ce nouvel accord triennal.